C’est le cœur lourd que nous vous annonçons aujourd’hui le départ d’Olga Perederiy. A l’aube de sa troisième saison avec Metz Handball, notre internationale ukrainienne se voit dans l’incapacité de continuer sa carrière à cause de son genou droit. Elle met donc un terme à son aventure sportive, afin de privilégier sa santé. Nous souhaitons à Olga, tout le meilleur dans sa vie future et espérons que son genou la laissera tranquille.

Thierry Weizman : “Olga souffre du genou droit depuis deux ans, elle a ressenti une aggravation de cette douleur début août. Une infiltration a été réalisée, les douleurs malheureusement persistent et les examens complémentaires qui ont été faits montrent que la situation s’est aggravée sur le plan du cartilage. Olga m’a confié ce jour, qu’elle avait trop mal et qu’elle souhaitait mettre fin à sa carrière. Elle a beaucoup discuté de la situation avec ses proches, sa maman et son compagnon et a finalement pris la décision, la mort dans l’âme, de s’arrêter. Elle a très peur des années à venir et elle voudrait préserver son genou. Je suis vraiment très triste et je le regrette parce qu’Olga est un pivot extraordinaire dans la lignée de tous les grands pivots que nous avons eus à Metz Handball : Nina Kanto, Corinne Krumbholz, Isabelle Wendling et Astride N’Gouan maintenant. Sarah Bouktit va être lancée dans le grand bain et le club ne recrutera pas de nouveau pivot, nous jouerons toute la saison avec Astride et Sarah. On espère que Sarah va s’accrocher et saisir sa chance. Nous sommes aussi Manu et moi, toujours à la recherche d’une ailière droite et un certain nombre de pistes sont en cours. Je souhaite remercier Olga pour tout ce qu’elle a donné au club et tout le bonheur qu’elle nous a apporté, des phases de jeu absolument extraordinaires. Je lui souhaite vraiment tout le meilleur pour sa vie personnelle future et en espérant que son genou la laissera un peu tranquille.” 

Olga Perederiy : “Je suis très triste de l’annoncer , mais j’arrête ma carrière aujourd’hui. J’ai mal à mon genou depuis deux ans, mais le club m’a toujours soutenu et de toutes les manières possibles en faisant notamment des injections et une thérapie. Mais la semaine dernière, j’ai ressenti une douleur intense qui n’a jamais existé. Nous avons fait un IRM et l’état de mon genou s’est aggravé. C’est la décision la plus difficile de ma vie, je n’étais pas prête pour ça car mes objectifs étaient de jouer et d’aider l’équipe à gagner. Malheureusement ma santé n’est pas assez bonne pour continuer à jouer à un niveau élevé. Ces deux années ont été les meilleures de ma carrière et je voudrais m’excuser pour les personnes que je vais décevoir. C’était pour moi, un rêve de jouer à Metz Handball. Je tiens à remercier notre président Thierry, les coachs Manu, Katya, Niko, toutes les joueuses, les kinés, supporters et bénévoles, toutes les personnes qui travaillent dans le club. J’ai les meilleurs et meilleurs souvenirs.”

Photo : Cedosa380