Après cinq mois sans match, les Messines ont fait leur retour sur les parquets ce vendredi soir pour leur premier match amical de la saison face au BVB Handball Damen. Le match s’était très bien entamé puisqu’à la mi-temps les Dragonnes menaient d’un petit avantage (12-14). Après seulement dix minutes de jeu, le match s’est vu arrêté à cause d’une condensation qui a fuit sur le terrain et le rendant glissant sur le but allemand. Le match a ensuite repris sur demi-terrain où les deux équipes ont alterné sur de l’attaque – défense. 
📢 Les mots d’après-match d’ Emmanuel Mayonnade :
“Avant le match, j’ai dit aux filles qu’il ne serait pas possible de tirer de conclusion de notre première sortie car elle était beaucoup trop hative. En revanche, qu’on pourrait assurément dégager quelques tendances sur notre niveau d’implication à l’entraînement et sur ce que l’on produit. Parfois, on est satisfait de ce que l’on voit en séances, mais tant qu’on ne l’a pas confronté avec une autre adversité c’est toujours un petit peu délicat. Et effectivement, c’était important pour nous de bien figurer dans ce match ! On a fait trente premières minutes de qualité, Dortmund est une équipe qui court énormément et on a essayé de se positionner par rapport à ça et on a répondu aux attentes que le staff s’étaient fixées. Nous n’avons pas forcément été meilleurs que Dortmund sur grand espace, mais nous n’avons pas été moins bons. On a quasiment tout le temps été devant lors de la première mi-temps, Dortmund est revenu progressivement. On a eu le malheur de ne pouvoir faire que dix minutes dans une configuration classique en deuxième mi-temps où là aussi, nous avons fait un début de deuxième mi-temps plus que convenable. Nous étions légèrement devant lorsque le tableau d’affichage s’est arrêté à cause d’une fuite d’eau qui a entraîné la fin du match sur un demi-terrain avec cinq minutes d’attaque pour Dortmund, cinq minutes d’attaque pour Metz…etc ! A partir de ce moment là, cela a considérablement faussé les règles du jeu et l’organisation puisque ni l’une, ni l’autre des équipes n’avaient la possibilité de courir sur grand espace. Dans l’ensemble, je suis assez content de cette première sortie collective.
 

Crédit Photo : Cedosa380