Sharon Nooitmeer

Le centre de formation de Metz Handball a accueilli une nouvelle pépite cette semaine. Il s’agit du pivot hollandais Sharon Nooitmeer. Présentation.

Logiquement, par son histoire récente, Metz Handball possède certaines garanties au moment de faire signer des handballeuses qui viennent des Pays-Bas. Après l’éclosion d’Ailly Luciano puis Yvette Broch sous le maillot jaune et bleu, la Moselle se pose comme le cocon idéal quand il s’agit de pouponner de jolis talents bataves. Le dernier talent hollandais de Metz Handball, il joue au poste de pivot, il a 19 ans depuis le 11 juin dernier, et il répond au nom de Sharon Nooitmeer.

La jeune joueuse a rejoint le centre de formation cette semaine. « Elle montre une sacrée envie d’apprendre et elle était prête à tout pour nous rejoindre » explique Yacine Messaoudi en ajoutant que « l’investissement d’Ailly Luciano dans ce dossier a été important ». Il faut dire que Sharon Nooitmeer compte déjà plusieurs matches dans le championnat professionnel des Pays-Bas. Elle a joué pour le HV Quintus puis Dalfsen.

Ce pivot de grande taille (près d’1,80m) a « des facilités dans la prise de balle » indique le responsable du centre de formation. De fait, Sharon Nooitmeer pourrait faire quelques apparitions dans le groupe professionnel dès la saison prochain. « Manu (Mayonnade) voulait une joueuse capable de combler une absente de Béatrice Edwige ou Astride N’Gouan. L’idée, avec notre centre de formation, c’est d’être en capacité de répondre à n’importe quelle manque dans l’équipe première ».

Texte: R.A/Photo : Metz Handball