Une semaine après son brillant succès face aux Allemandes de Thüringen (25-18), Metz Handball se rend en Norvège, et plus précisément à Drammen pour effacer les stigmates de la défaite face à Brest mercredi (21-22) mais surtout se placer idéalement en vue du tour principal.
 
Ce dimanche (16 heures), les Dragonnes vont disputer pas moins que leur cinquième match en deux semaines. Ce calendrier démentiel est propice aux blessures et aux éventuelles sorties de route. Metz a payé pour le savoir en s’inclinant sur son parquet face à Brest ce mercredi en ne pouvant pas compter sur Grâce Zaadi sortie prématurément samedi. Sauf contretemps, la demi-centre internationale devrait pouvoir tenir sa place demain et aider ses coéquipières à remporter leur deuxième succès de la saison en Ligue des champions.
Les Jaune et Bleu se déplacent en Norvège pour y défier le club norvégien de Glassverket, un quartier de la ville de Drammen. Une rencontre en terres scandinaves n’est jamais aisée et cela le sera d’autant moins que le club entraîné par Geir Oustorp se retrouve dos au mur après les deux défaites concédées à Thüringen (24-16) et face à Podgorica (23-30). Une victoire est obligatoire afin de préserver des chances de qualification au tour principal. Pour les en empêcher, les Messines devront une nouvelle fois se montrer compactes en défense et contenir notamment les assauts de leurs deux fers de lance principaux, l’Islandaise Birna Berg Haralsdottir (11 buts face aux Monténégrines) et Émilie Christensen (8 buts lors du premier match).
De l’autre coté du terrain, les filles d’Emmanuel Mayonnade auront à cœur de se montrer efficientes notamment au jet de sept mètres et à longue distance afin de s’éviter toute mauvaise surprise. Mais nul doute que l’analyse des rencontres précédentes et particulièrement du revers de mercredi leur a permis d’aborder ce match charnière dans les meilleures dispositions possibles. Pour tous les supporters qui souhaitent encourager les Dragonnes par procuration devant leur écran, la rencontre est à suivre en direct ce dimanche sur l’antenne de Bein Sports Max Max 8 à partir de 15 h 55.
A.B.
(Photo Thierry Hauuy)