A quelques jours du premier match de Ligue des Champions de la saison, nous avons demandé quelques mots à l’entraîneur Manu Mayonnade sur chaque adversaire de Metz Handball.
Podgorica (Monténégro) : « De loin l’équipe la plus prestigieuse de la poule. Je pourrais ne même pas présenter ce club abonné au Final 4 saison après saison… Une équipe remplie d’internationales avec une grosse défense en 0-6 et des attaquantes incroyables. J’ai lu il n’y a pas très longtemps qu’elles ambitionnaient de profiter de ce premier tour pour retrouver peu à peu le rythme de la compétition. C’est dire l’image qu’elles ont de Metz Handball et le danger qu’on peut susciter dans leur esprit. Mais je suis très content de commencer là-bas de suite dans le contexte le plus compliqué pour nous ».
Thüringer (Allemagne) : « Je suis mal placé pour dire que ces joueuses ne sont pas à prendre au sérieux puisqu’elles nous en ont mis dix en match de préparation il y a quelques semaines. Une très belle équipe avec deux joueuses que je connais bien  : Manon Houette et Iveta Luzumova que j’ai entraînée à Mios. Une formation multiple championne d’allemande avec une expérience certaine en Ligue des Champions. En outre, Thüringer évolue dans un championnat moins relevé que le nôtre et peut donc se permettre de faire tourner un peu plus que nous. Thüringer, comme nous, aura à cœur de rallier le tour suivant avec un maximum de points ».
Glassverket (Norvège) : « Sous le simple prétexte que c’est une équipe nordique, il faut déjà s’en méfier. Il s’agit d’une équipe qui va défendre avec certains principes, qui va jouer de grands espaces, avec des joueuses qui vont beaucoup courir et imposer un gros rythme. On s’attend à un match tendu là-bas contre une équipe qui nous attendra avec de l’ambition. Tu ne sors généralement pas d’une phase de qualifications pour faire machine arrière. Cette poule n’est pas forcément très homogène avec un Podgorica au-dessus mais je suis persuadé qu’on peut bien y figurer si on ne néglige aucun adversaire ».
Propos recueillis par R.A
Photo : WeeMove