Metz Handball réussit brillamment son premier match européen de la saison aux Arènes. Les Dragonnes battent les championnes d’Allemagne de Thüringer de sept longueurs (25-18).
METZ- THÜRINGER : 25-18
Ligue des Champions, Journée 2
22 octobre 2016, Arènes de Metz  (3 623 spectateurs)
Arbitres : Branka Maric et Zorica Masic
Mi-temps : 11-10
METZ HANDBALL : Gardiennes : Glauser (14 arrêts), Rajcic (5 arrêts) – Joueuses de champ : Edwige, Gros (6/14 dt 1 pen/2), Zaadi (4/8 dt 0 pen/1), Flippes (1/2), Kanor , Nocandy, Horacek (0/1), N’Diaye, Pop-Lazic (1/2), Smits (6/11), Maubon, Luciano (2/2), Aoustin (5/7 dt 1 pen/2), Burlet
Exclusions : Zaadi (18e)
Entraîneur : Emmanuel Mayonnade
THÜRINGER HC : Gardiennes : Krause (5 arrêts), Eckerle (4 arrêts) – Joueuses de champ : Van de Wiel (2/3), Scheffknecht, Pintea (0/3), Schmelzer (0/4), Niederwieser (4/8), Aguilar Diaz, Luzumova (2/3), Engel (2/5), Houette (2/5), Jakubisova (1/3), Wohlbold (3/5), Planeta (2/3)
Exclusions :  Niederwieser (7e)
Entraîneur : Herber Müller

Il faut croire que ces Dragonnes sont diablement perfectionnistes. « Ce soir ? Nous voulions nous racheter car la semaine passée notre prestation collective n’a pas été au top à Podgorica ». Mécontente donc d’une courte défaite de deux buts pourtant courageuse face à l’ogre Buducnost, Béatrice Edwige semble pourtant s’éclater pour la première Ligue des Champions de sa carrière. « Ben ouais, je kif. Aujourd’hui on a sorti un très bon match. En respectant les consignes et en construisant notre succès petit à petit ». Pour la deuxième sortie européenne de sa saison et la première à domicile, Metz Handball s’impose avec brio contre Thüringer (25-18) ce samedi. Avec maîtrise et application.
Les Allemandes prennent pourtant un meilleur départ dans le sillage d’une Anika Niederwieser incisive à souhait au cœur d’une défense mosellane un tantinet trop molle. Mais cette toute petite apathie ne dure qu’une moitié de mi-temps, avant que les arrières de Metz Handball ne trouvent la mire et qu’elles n’infligent un cinglant 6-0 aux protégées de l’entraîneur Herber Müller. Le score passe ainsi de 5-6 à 10-6 et les Dragonnes ne seront plus jamais rejointes, malgré une petite alerte juste avant la pause. « On a su contenir cette équipe de Thüringer » poursuit une Béatrice Edwige pourtant un peu « surprise d’avoir autant maîtrisé le match ».
Une surprise et surtout de grands sourires en fin de rencontre. Car en plus d’empocher les points d’une victoire très précieuse, les Dragonnes prouvent ce samedi qu’elles sont capables de tenir à distance une formation expérimentée dans la plus prestigieuse des compétitions en Europe. Avec une Laura Glauser d’un niveau toujours impressionnant, une défense agressive comme il faut en seconde période et quelques coups bien sentis par Camille Aoustin et les autres. Metz Handball a de nouveau rendez-vous avec l’Europe dimanche 30 octobre prochain en Norvège pour y affronter Glassverket. Et, entre-temps, il faudra recevoir Brest (le 26 octobre aux Arènes). « Le kif », comme dirait certainement Béatrice Edwige.
Rémi Alezine
Photo : WeeMove