Première défaite de la saison en championnat pour Metz Handball. Ce mercredi, les Messines s’inclinent d’un but contre Brest (21-22).
METZ-BREST : 21-22
Championnat LFH, Saison régulière J6
26 octobre 2016, Arènes de Metz (3 815 spectateurs)
Arbitres : MM Bourgeois et Moreno
Mi-temps : 10-13
METZ HANDBALL : Gardiennes : Glauser (8 arrêts / 17), Rajcic (4 arrêts / 17) – Joueuses de champ : Edwige, Gros (3/7), Flippes (2/7), Kanor (0/1), Nocandy (0/1), Horacek (2/7), Pop-Lazic (3/4), Smits (1/11), Maubon (3/5), Luciano (2/2), Aoustin (5/8), Burlet
Exclusions : Smits (54e)
Entraîneur : Emmanuel Mayonnade
BREST BRETAGNE HANDBALL : Gardiennes : Dangueuger (0 arrêt / 1), Darleux (20 arrêts / 40) – Joueuses de champ : Toublanc, Tissier (1/2), Geiger (2/5), Durand (1/2), Copy (1/3), N’Gouan (2/2), Pineau (4/9), Prouvensier (0/1), Ntsama Akoa (3/6), Limal (1/6), Desgrolard (3/3), Mangue (4/10)
Exclusions : Prouvensier (20e), Limal (35e), N’Gouan (42e)
Entraîneur : Laurent Bezeau

Certaines attitudes ne trompent pas. Au coup de sifflet final de ce Metz-Brest, les mines des Dragonnes semblent déconfites. En tout cas, elles n’affichent pas le visage de championnes qui viennent de perdre un match anodin. Non, cette défaite d’un but face à Brest n’a rien d’un revers anecdotique. « Si on semble aussi déçu ? C’est parce qu’un a perdu et qu’on ne peut pas accepter la défaite » envoie Manu Mayonnade. Avec cette formation brestoise qui avait fait beaucoup de mal aux Messines la saison dernière en Coupe de France, Metz Handball semble en tout cas avoir trouvé une bête noire plutôt coriace. Ce mercredi, ce sont donc les Brestoises qui s’imposent d’un but (21-22).
« On n’a pas su mettre les choses dans le bon ordre ». Voilà pour l’analyse du coach. Cela dit, ce match, Manu Mayonnade risque de le disséquer trait pour trait. Il y verra une première mi-temps loin d’être aboutie, quelques offrandes au tir à Cléopâtre Darleux et des missiles envoyés trop souvent hors du cadre. Pourtant, après la pause, Camille Aoustin et ses copines repassaient devant les Bretonnes. Menées de trois buts à l’heure de regagner les vestiaires (10-13), les Mosellanes profitaient d’un temps fort pour prendre un avantage qu’elles n’arriveront finalement pas à tenir. La faute à une Darleux décisive mais surtout à un manque cruel d’inspiration sur les phases offensives.
Entre deux matches de Ligue des Champions, Metz Handball perd donc son premier match de la saison dans cette phase de saison régulière en championnat. Il conviendra de montrer un visage bien différent dimanche en Norvège contre Glassverket. « Il n’y avait pas deux mondes entre Thüringer et Brest » affirme Manu Mayonnade. Ce soir, il y avait des arrières messines en panne, il n’y avait pas Grâce Zaadi et il y avait une équipe de Brest coriace comme il faut. Pas de panique, ces Dragonnes ont prouvé cette saison qu’elles valaient bien mieux que ces mines renfrognées de fin de rencontre.
R.A
Photo : Com1Sport