Malmené au cours du premier acte, Metz Handball parvient à renverser la tendance lors des trente dernières minutes pour finalement s’imposer de douze buts (21-33) Un succès qui permet aux Jaune et Bleu de poursuivre leur sans faute en championnat et préparer le déplacement au Monténégro de la meilleure des manières.

Les rencontres suivant immédiatement une trêve internationale sont fréquemment compliquées pour les formations pourvoyeuses d’un nombre important de joueuses. Cette neuvième journée de LFH n’a pas fait exception, si l’on se réfère au scénario du match de ce soir. Les Messines, privées de neuf joueuses retenues par Olivier Krumbholz la semaine passée, se sont rendues dans le Loiret avec peu d’entraînements communs ces derniers jours. Cette perte d’automatismes s’est traduite par des atermoiements défensifs et offensifs tout au long du premier acte qui voyait les locales mener d’un but à son terme (14-13).

Mais, comme l’avait indiqué Emmanuel Mayonnade en présentation de cet exercice, ce groupe a certes perdu des individualités de grand talent mais le danger peut venir de partout. Ailly Luciano attend un heureux évènement et Ekaterina Levsha n’est pas encore qualifiée ? Julie Le Blevec relaie à merveille Laura Flippes à l’aile droite. Marion Maubon est absente ? Laura Kanor supplée Manon Houette de l’autre coté. Chaque joueuse peut tromper la vigilance adverse à tout moment et le technicien messin peut varier les options à sa guise.

L’équipe encaisse quatorze buts en première période ? Dans le second acte, les lacunes sont identifiées et les Dragonnes n’en encaissent que sept. En attaque, les championnes de France butent dans un premier temps sur Adrianna Placzek ? Elles trouvent la faille à vingt reprises ensuite sous l’impulsion de Xenia Smits, Laura Flippes, Orlane Kanor et donc Julie Le Blevec notamment. Béatrice Edwige, patronne de la défense se régale en attaque cette saison. Méline Nocandy fait toujours autant preuve de sans froid au jet de sept mètres. Autant d’atouts qui permettent au club du président Weizman de poursuivre son parcours parfait dans l’hexagone et qu’il conviendra d’abattre pour sortir vainqueur de la ferveur de Podgorica ce dimanche (19 h) et idéalement se placer en vue du tour principal de Ligue des champions.

Les stats du match : 

FLEURY-METZ : 21-33 (Mi-temps : 14-13)

Saison régulière, Journée 9 , 31 octobre 2018, Palais des sports d’Orléans
Arbitres : Anne-Laure Paradis et Élodie Tournant

FLEURY :
Gardiennes : Placzek (13 arrêts /39), Errin (5 arrêts /11)
Joueuses de champ : Sankharé (3/11), Craciun (2/5), Kamdop (2/3), Ondono, Keita (2/2), Atila (0/2), Sand (2/5), Peillon , Rizo-Gomez (1/1), Dapina (3/3), Lacrabère (6/9), Dagouraga (0/1)
Entraîneur : Christophe Cassan
Exclusions : Craciun (8e) , Ondondo (21e, 54e), Keita (40e)

 METZ HANDBALL :
Gardiennes : Glauser (10 arrêts /31), Kapitanovic
Joueuses de champ : Edwige (3/3), Zaadi (4/6), Flippes (3/4), N’Gouan (1/5), Nocandy (4/8), Houette (3/6), Kanor O (4/5), Zych (1/2),Kanor L (1/3) Smits(4/7), Niombla (2/6), Le Blevec (3/4)
Entraîneur : Emmanuel Mayonnade

Texte : A.B. | Photo : Cedosa 380