Metz Handball accueille Nîmes avec huit buts d’avance ce dimanche à 17h. Pour la troisième place et surtout pour dire au revoir.
Il est certainement plus facile de dire au revoir avec une ultime victoire. Voilà pourquoi, ce dimanche à 17h, certaines Dragonnes auront à cœur de finir sur une jolie note leur aventure avec Metz Handball. Pour Sonja Basic, c’était une petite demi-saison. Pour les autres en revanche, la séparation avec le club jaune et bleu laissera place à plus de nostalgie. On pense à Gervaise Pierson, gardienne du club depuis 2012 et naturellement à Yvette Broch, Lara Gonzalez Ortega ou Kristina Liscevic.
En quatre saison, la pivot hollandaise Yvette Broch est devenue une référence mondiale à son poste jusqu’à se faire recruter par le géant Györ. Pour l’Espagnole Lara Gonzalez Ortega, on retiendra notamment ce match retour de Coupe EHF contre Budapest où elle a su, presque toute seule, lancer son club vers une formidable aventure européenne. Enfin, pour Kristina Liscevic, on se souviendra de cette arrivée détonante en 2012. Une telle révélation qu’elle fût cette année là élue meilleure espoir de la Ligue des Champions.
Ce dimanche donc, il sera l’heure d’applaudir une dernière fois ces Dragonnes d’exception. Il conviendra également de tenir à distance le club de Nîmes (25-33) battu de huit buts mardi dernier en match aller. Metz Handball pourrait alors boucler sa saison avec une troisième place en championnat. Le tout après un tour principal de Ligue des Champions et une victoire en Coupe de France. Mais il n’est pas encore le moment de faire le bilan. Il est temps de dire au revoir et merci !
R.A
Photo : Thierry Hauuy