Metz Handball s’impose de justesse face à Nice ce samedi. Une victoire d’un petit but (26-25) arrachée dans les toutes dernières secondes.
METZ-NICE : 26-25
Championnat LFH, Saison régulière Journée 7
3 octobre 2015, Arènes de Metz (2964 spectateurs)
Arbitres : MM Ragaine et Langevin
Mi-temps : 12-11
METZ HANDBALL : Gardiennes : Glauser (2 arrêts /7), Rajcic (8 arrêts /28) – Joueuses de champ : Sajka, Gros (9/13), Zaadi (4/7), Horacek (1/4), Pop-Lazic (4/4), Lévêque (0/1), Smits (4/7), Maubon (1/2), Aoustin (2/3), Dapina, Burlet (1/3), Hemmerlin
Exclusions : Burlet (28e), Burlet (43e), Horacek (52e), Zaadi (59e)
Entraîneur : Jérémy Roussel
OGC NICE : Gardiennes : Chatellet (10 arrêts /34), Saibou (1 arrêts /3) – Joueuses de champ : Abdelmalek (6/7), Boczko-Hornyak (0/5), Palsdottir (1/2), Daquin (2/3), Edwige (3/5), Lacrabère (8/11), Kouyaté (3/9), Knutsdottir (1/3), Le Bihan (0/1), Sy (1/1)
Exclusions : Daquin (4e), Daquin (24e), Edwige (27e),  Palsdottir (38e), Edwige (57e)
Entraîneur : Sébastien Gardillou
« Vivre un match différent aurait été surprenant ». Pas surpris Jérémy Roussel. Peut-être juste un tantinet secoué par une fin de match intense et finalement heureuse pour son collectif. Son équipe de Metz Handball enchaîne une troisième victoire en trois matches mais celle-ci fût, de loin, la plus compliquée. Parce que les protégées de Sébastien Gardillou sont venues à Metz le couteau entre les dents et aussi parce qu’avec trois matches en huit jours, les Mosellanes  commencent à être émoussées. « Mais bon, on a su avoir les forces morales pour aller chercher une victoire compliquée » souligne le coach Jérémy Roussel.
Dès le début de la rencontre, les coéquipières d’Alexandra Lacrabère montrent aux Arènes qu’elles sont venues avec l’intention d’imposer un gros impact physique. Face à une défense bien agressive, la jeunesse du groupe mosellan peine alors à rivaliser. Marina Rajcic dans les buts empêche plusieurs fois les Niçoises de prendre une trop grosse avance et le courage de Lindsay Burlet calme un peu les velléités azuréennes. En attaque, Ana Gros, Grâce Zaadi et Camille Aoustin permettent à Metz de virer en tête à la pause (12-11) malgré un côté droit bien handicapé par l’absence d’Ailly Luciano.
Mais c’est bien grâce à une énorme force de caractère que les Mosellanes iront chercher un succès très étriqué. Menées de deux buts (18-20) à un quart d’heure du terme, les Dragonnes ont eu le mérite de ne jamais lâcher un match qu’elles n’ont pas su maîtriser. « On n’a pas pu installer notre rythme » confirme un Jérémy Roussel qui constate que « cette équipe de Nice montre toujours qu’elle a les moyens d’embêter les gros ». En toute fin de match, ce sont un dernier but de Xénia Smits puis un ultime arrêt de Laura Glauser qui viennent offrir les points de la victoire à Metz Handball. Trois points forcément précieux avant une trêve très attendue.
R.A
Photo : WeeMove