Présentation Nice

Battu pour la deuxième fois de la saison à Copenhague (36-33) ce dimanche, Metz Handball se rend à Nice demain (20 h 30) pour rester invaincu en championnat.

 Les championnes de France en titre n’ont que la victoire à l’esprit tout au long de la saison. Seulement, en sport, la défaite fait partie du jeu. L’important est d’en tirer les enseignements et trouver les ingrédients pour vite retrouver le goût du succès et relancer une dynamique positive. Le revers concédé dans la capitale danoise (36-33) lors de la dernière journée du tour principal de la Ligue des champions n’a aucune conséquence fâcheuse pour la suite du parcours puisque Metz Handball était assuré de terminer premier de la poule au coup d’envoi.

Il n’empêche, cette défaite face à Copenhague est une belle base de travail pour un entraîneur aussi soucieux du détail et de la perfection comme Emmanuel Mayonnade. Cette rencontre, certes jouée sans sa capitaine, Grâce Zaadi, laissée au repos pour soulager une entorse, a montré que, sans une défense agressive une heure durant, les Jaune et Bleu ne pouvaient pas envisager le succès face aux meilleures. C’était seulement la deuxième fois de la saison que les Messines encaissaient plus de trente buts. C’était passé face à Besançon (34-32) mais pas cette fois.

Ce déplacement dans la ville de la Promenade des Anglais ne peut pas mieux tomber pour tester la capacité de réaction des Dragonnes. En effet, l’OGC Nice Handball est une formation montant en puissance et ayant de solides ambitions dans ce championnat. Troisièmes à l’issue de la dix-huitième journée et sachant que Besançon (4e) et Brest (2e) se rencontreront au même moment, les coéquipières des ex-Dragonnes, Marie Prudhomme et Djeneba Tandjan, peuvent réaliser la belle opération de la soirée. Une belle affiche pour retrouver son jeu et une dynamique victorieuse.

Texte : A.B. | Photo : Cédric Cedosa