Résumé Paris 92

Ce mercredi, Metz Handball se défait de Paris 92 (38-23) et enchaîne donc une seizième victoire en saison régulière. Une journée parfaite.

Du côté de Metz Handball, on peut appréhender la routine à différentes échelles. La routine comptable d’abord. Là, les Dragonnes ont assuré le job ce mercredi en remportant, comme d’habitude, les trois points de la victoire en championnat contre Paris 92 (38-23). De quoi assurer tranquillement la première place au classement du championnat. La routine sur la forme, ensuite. Et là, les Messines ont quelque peu dénoté à l’occasion de cette seizième journée. Car pour battre Paris 92, Metz Handball a cette fois pris son temps avant de creuser l’écart. Il a fallu en effet attendre la fin de la première période pour voir le champion de France se détacher face au collectif d’Arnaud Gandais.

En cette fin de premier acte, c’est par ailleurs des jeunes et des joueuses moins utilisées qui permettent au leader de prendre les devants et de mener de quatre buts à la pause (18-14). On pense au premier but de la partie d’Aleksandra Zych, au doublé de Laura Kanor puis à l’entrée en jeu de Méline Nocandy. Avant cela, les Parisiennes avaient su résister grâce à quelques valeurs sûres du championnat LFH comme Chloé Bulleux, Sonja Frey ou encore Melvine Deba. La suite du match ? Un Metz Handball qui prend peu à peu ses aises et qui, quatre jours après un match de Ligue des Champions, fait parler la densité de son effectif face à un adversaire qui comptait seulement huit joueuses de champ sur la feuille de match.

La deuxième mi-temps ne laisse donc aucune place au suspense et les Mosellanes s’imposent tranquillement de quinze buts (38-23). Ce mercredi, toutes les joueuses de Metz ont joué et elles ont toutes marqué. Il manquait simplement Manon Houette, touchée au genou et laissée au repos. Une seizième victoire et trois points. De quoi achever une journée idéale aussi bien sur le terrain que dans les coulisses. On rappelle que ce matin, le club a officialisé la prolongation de contrat pour un an de son entraîneur Emmanuel Mayonnade. Quatre jours avant d’affronter Nantes, le club mosellan ne laisse toujours aucun point en route dans cette saison régulière. Ça aussi, finalement, c’est une sacrée routine.

Les stats du match

METZ-PARIS 92 : 38-23 (Mi-temps : 18-14)
Saison régulière, Journée 16, 13 février 2019, Arènes de Metz (2 125 spectateurs)
Arbitres : Mathieu Pajot et Mathias Pajot

METZ HANDBALL :
Gardiennes : Glauser (3 arrêts /14), Kapitanovic (6 arrêts /18)
Joueuses de champ : Edwige (1/2), Zaadi (6/8), Flippes (2/3), N’Gouan (6/7), Nocandy (5/6), Levsha (2/4), Kanor O (4/5), Zych (2/4), Kanor L (2/2), Smits (5/7), Maubon (2/4), Niombla (1/3)
Exclusions : Smits (43e), Kanor O (51e), Niombla (55e)
Entraîneur : Emmanuel Mayonnade

PARIS 92 :
Gardiennes : Alric (3 arrêts /21), Satrapova (6 arrêts /25)
Joueuses de champ : Sercien Ugolin (8/15), Mazens, Lassource (2/3), Bulleux (1/4), Frey (5/9), Mala (4/6), Fofana, Deba (3/3)
Exclusions : Bulleux (16e), Lassource (26e), Bulleux (35e), Lassource (44e), Sercien Ugolin (48e)
Entraîneur : Arnaud Gandais

Texte: R.A/Photo : Cedosa