La belle série de victoires messines s’est achevée ce week-end sur le parquet de Sélestat.

Après onze victoires d’affilée, les joueurs messins sont tombés dimanche face à leur dauphin Sélestat Handball Alsace. David Motyka avait vu juste lors de son analyse d’avant-match : La Proligue faisant relâche ce week-end, les Alsaciens avaient fait redescendre quatre joueurs de leur équipe fanion pour affronter son collectif ce week-end. Dans le même temps, les mosellans étaient privés de leur habituel pivot Guillaume Ballet. Ce ne fut pas les seuls coups du sort de la soirée puisque Guillaume Bettenfeld a été contraint de suivre la deuxième période depuis les tribunes suite à un carton rouge juste avant la pause.

Concernant le déroulé de la rencontre, les jaunes et bleus étaient rapidement menés au score (10-3, 14ème) et ne sont jamais parvenus à revenir à hauteur (18-13, mi-temps). Le début de seconde mi-temps était de meilleure facture et les messins revenaient à deux buts au marquoir suite plusieurs arrêts d’Aurélien Valetti et trois réalisations en une minute de Simon Voltz, Lucas Goedert et Jimmy Sibille (20-18, 37ème). Malheureusement les joueurs de Sélestat remettaient la main sur le ballon et reprenaient rapidement un avantage de +6 (25-19,45ème). La fin de match était plus équilibrée et voyait les messins s’incliner pour la première fois de la saison (30-25).

Au classement, Metz Handball est donc rejoint par l’adversaire du jour mais cela ne remet nullement en cause le splendide parcours des joueurs lorrains depuis le début de la saison. Le chemin est encore long et il est certain que David Motyka saura trouver les arguments pour permettre à son équipe de rebondir rapidement.

 

Texte : Maxime A.
Photo : Lucas DESLANGLES

L’anecdote :
Il convient de saluer le cinq sur cinq au tir de Simon Voltz qui lui permet d’être le meilleur buteur messin de la soirée à égalité avec Xavier Réchal. De leur côté Lucas Goedert et Xavier Blond ont trouvé les filets adverses à quatre reprises chacun.

 

L’analyse du coach :
«Selestat a été supérieur à nous dans tous les secteurs de jeu. On passe à côté de notre entame de match et on court après le score. Malgré quelques sursauts d’orgueil avec un retour à 2 longueurs, notre jeu était bien trop instable et irrégulier pour espérer davantage.» David Motyka.

 

Feuille de match :
Sélestat Alsace Handball – Metz Handball : 30 – 25 (mi-temps : 18-13)
26 Janvier 2020 | Nationale 2 Masculine – 11ème journée
Lien vers les stats
Lien vers le classement et les autres résultats