Suite au nul décroché à Beaune ce week-end, le collectif de David Motyka s’éloigne un peu de la zone dangereuse, il faudra à présent bonifier ce petit point en l’emportant le week-end prochain face à Villers pour recoller au haut du tableau.

D’entrée de jeu, les locaux mettaient la pression sur la défense messine qui n’était pas à la fête avec déjà six buts encaissés en seulement six minutes (6-3, 6ème). Les partenaires de Guillaume Bettenfeld, bien aidé par Nicolas Balmy, stoppaient l’hémorragie défensive et, sous l’impulsion de Xavier Blond et Antonin D’Hondt en attaque, parvenaient à recoller au score au fil de la première période. La Mi-temps était atteinte sur un score parité (12-12).

Le portier messin, excellent dans cette mi-temps (8 arrêts), et sa défense ont donc encaissé autant de buts au cours des six premières minutes du match qu’au cours des vingt-quatre suivantes. Hugo Bordy prenait le relais dans les cages en seconde période et, bien aidé par sa défense, il se mettait tout de suite au diapason de son ainé en sortant plusieurs ballons chauds. En attaque, les deux ailiers continuaient de régaler et les Mosellans s’offraient un petit matelas à un quart d’heure de la sirène (16-20, 44ème). La bonne séquence allait malheureusement s’achever et les jaunes et bleu encaissaient un terrible 6-1 en seulement 10 minutes et voyaient leurs adversaires reprendre l’avantage. David Motyka posait un judicieux temps mort qui remettait les idées en place à son collectif et les Messins restaient dans la partie à l’entame du money time (22-22,56ème). C’est pourtant Beaune qui reprenait l’avantage à 1 minute 17 secondes du terme (24-23) mais qui dans la foulée prenait une exclusion temporaire qui allait permettre aux Messins de finir la rencontre en supériorité numérique. A quarante secondes du gong, le portier bourguignon pensait sonner le glas des espoirs messins en sortant une parade sur un tir des visiteurs, mais c’était sans compter sur la ténacité des Lorrains qui s’offraient un dernier ballon d’attaque converti en but d’égalisation par Valentin Rondel à la dernière seconde de la partie. (24-24, score final).

Maxime Amatucci.

  • Le chiffre du jour :

16 comme les 16 buts cumulés sur les 24 inscrits au total par Metz Handball pour le duo de funambules Xavier Blond (9) et Antonin D’Hondt (7).

  • L’analyse de Guillaume Bettenfeld :

« On fait une entame correcte, suivi d’un très bon passage de la 15ème à la 45ème minute, avec une défense très agressive et des gardiens solides, tout d’abord Nico puis Hugo qui a pris le relais en seconde période. On mène finalement 16-20, ce qui est mérité à ce moment du match, et là malheureusement a un gros trou d’air sur la base arrière. Alors que nos ailiers sont ultra performants, on perd plusieurs ballons de suite vraiment bêtement et on laisse finalement Beaune repasser devant pour la première fois depuis la mi-temps. On parvient néanmoins à se re mobiliser et on parvient in extremis à sauver le match nul suite à un beau décalage pour Valentin Rondel qui ne tremble pas au moment de conclure sur une position pas facile pour un droitier. Je suis content du point sauvé, mais frustré aussi vu notre prestation sur l’ensemble du match. A présent, j’espère voir beaucoup de monde venir nous soutenir la semaine prochaine pour une rencontre très importante face à Villers. »

Feuille de match

Beaune Handball – Metz Handball : 24 24 (mi-temps : 12-12)

20 Novembre 2021 | Nationale 1 Masculine – 8ème journée

Lien vers les statistiques : https://www.ffhandball.fr/api/s3/fdm/R/A/D/O/RADODZW.pdf

Lien vers le classement et les autres résultats : https://www.ffhandball.fr/fr/competition/17703#poule-89871